ASSE par

Bodmer rend hommage à Puel, qui lui répond

Commentaire(s)
Mathieu Bodmer, ici en 2014 avec l'OGC Nice.

A 37 ans, Mathieu Bodmer a décidé de prendre sa retraite, mardi. Passé par de nombreux clubs français (Nice, Lille, Lyon, Amiens, Paris, St-Etienne...), le désormais ex-milieu de terrain a vu passer bon nombre d'entraîneurs, mais a forcément été particulièrement marqué par Claude Puel, qu'il a croisé à trois reprises. Après deux expériences communes qui s'étaient mal terminées à Lille (2003-2007), puis à Lyon (2008-2010), Bodmer avait retrouvé Puel à Nice, de 2013 à 2016.

"Quand tu fais neuf saisons dans trois clubs différents, cela te marque même s'il y a eu des hauts et des bas comme dans un couple", avoue le jeune retraité dans un entretien au Parisien. "Il m'a fait énormément progresser." Des propos élogieux auxquels Puel a répondu ce midi, en conférence de presse : "Il faisait des choses extraordinaires, c'est un esthète du ballon et du sport dans sa globalité. Je lui souhaite le meilleur dans sa nouvelle vie".