ASSE par

L'ultimatum posé par Claude Puel a porté ses fruits !

Commentaire(s)
Claude Puel, l'entraîneur de l'AS Saint-Etienne.

Visiblement, l'ultimatum a bien porté ses fruits... Selon Le Progrès, Roland Romeyer va prendre du recul suite à l'imposition d'une charte de fonctionnement à la tête du club.

Jeudi, dans la soirée, le quotidien L'Equipe dévoilait une petite bombe. Agacé par la gestion parfois trop intrusive de Roland Romeyer, le président du directoire de l'AS Saint-Etienne, Claude Puel avait, au cours d'une réunion en petit comité, posé un ultimatum à ses dirigeants. La donne était limpide : le technicien français quitterait l'ASSE au terme de l'exercice 2019-2020, en compagnie de Xavier Thuilot, le Directeur Général du club, si Roland Romeyer ne s'éloignait pas définitivement de la direction opérationnelle de la formation ligérienne. Une "menace" prise au sérieux par les dirigeants, qui ont rapidement réagi, Bernard Caïazzo en tête. 

À lire aussi : Claude Puel pose un ultimatum à ses dirigeants !

Ce dernier, président du conseil de surveillance, a décidé d'imposer une charte de fonctionnement à la tête du club, révèle le quotidien régional Le Progrès. Celle-ci a pour objectif de définir précisément les fonctions et les champs d'action des uns et des autres. Une manière d'officialiser la prise de recul dans le domaine sportif de Roland Romeyer, très - trop - régulièrement mis en cause par les entraîneurs successifs du club. Une manière, aussi, pour les têtes pensantes de l'ASSE de témoigner de leur confiance totale accordée à Claude Puel, qui possède quasiment les pleins pouvoirs dans le Forez, où il est sous contrat jusqu'en 2022.