Coronavirus par

Capitaine Perrin raconte son quotidien

Commentaire(s)
Loïc Perrin, le défenseur central et capitaine de l'AS Saint-Etienne.

Confinement oblige pour éviter la propagation du coronavirus, Loïc Perrin doit rester à la maison avec sa famille. Dans les colonnes du Progrès, le défenseur central et capitaine des Verts (34 ans, 21 matches joués en Ligue 1 cette saison) a raconté son quotidien depuis les mesures prises par le gouvernement français. "C’est une situation assez exceptionnelle. On respecte la règle et on s’occupe comme on peut. On profite du jardin. Heureusement, parce qu’avec les enfants ça serait compliqué. Ça fait bizarre de stopper du jour au lendemain une saison ou un métier", a confié en préambule le numéro 24 de l'ASSE, et de poursuivre.

"Déjà, les activités des enfants nous prennent du temps, et notamment leurs devoirs. J’ai deux enfants de 6 et 9 ans qui sont en CP et en CM1. On les fait travailler un peu le matin et l’après-midi mais sans se prendre la tête. Après on jardine, on désherbe. Comme les voisins ! Les séries ? On n’allume pas beaucoup la télé. On profite surtout du beau temps. On verra quand il fera mauvais. Et puis on fait un peu de sport". Le natif de la cité ligérienne a ensuite expliqué comment il tentait de garder la forme : "On a chacun un programme physique individualisé. On fait attention aussi à ce que l’on mange. Comme lorsqu’on est blessé. On cuisine nous-mêmes mais on peut faire appel aux conseils du diététicien en cas de besoin. Ceci dit, désherber et jardiner m’aident à brûler des calories (rires) !"